Au revoir Crossroads

Ça y est, le couperet est tombé.   Dans la foulée des redressements budgétaires et de faire mieux avec les ressources actuelles, la décision a été prise de mettre fin aux services offerts par l’hôpital de jour Crossroads.   Après 25 ans, la maison changera de vocation.

Notre repas de Noël en décembre fut le dernier.   La dernière fois où tous les membres qui sont venus au cours d’une année se revoyaient à nouveau après des semaines, des mois.  On retrouvait leurs histoires. Certains ne pouvaient venir car ils avaient les enfants, le travail.   Peinées de ne pas les voir, nous étions contentes qu’ils soient de retour dans leurs vraies vies.

Pendant plusieurs 8 semaines qui se chevauchent, à raison d’une moyenne de 10 personnes à la fois, notre équipe a été témoin privilégié de chasses épiques aux hamsters qui tournent dans la tête.   Témoin de victimes rassurant une autre victime par « je te comprend » avec ensuite un autre membre qui rappelle que quand ça compte, il faut mettre des limites.

Par homéostasie, un groupe de malades se traitent, avec le support bienveillant d’une équipe clinique, agente administrative comprise.

J’estime avoir accompli le meilleur nursing de ma carrière au Crossroads.   Un nursing holistique.   Pas la maladie ni la crise, plutôt le rétablissement et l’engagement d’individus envers d’autres individus.   Dans le but d’allez mieux, d’être mieux.   Ce que la société devrait être.

J’ai de la peine mais je ne veux pas être amère.

« Espérer, c’est démentir l’avenir ».

E M Cioran

Je vais avoir du travail ailleurs, autrement.   Heureusement.

Je sais que je vais contribuer aux travaux sur l’Urgence mais je n’y veux pas un poste.  Je sais que je veux animer des groupes, entre autres pour les familles, les proches.   Pour le reste, je vais voir, quand le choix viendra.  Je n’en ferai pas un hamster de plus  dans ma tête.

Il y en a déjà assez qui, pour le moment, somnolent.


Classé dans .

Catégorisé dans Expertise, Interventions, Priorités, Qui est Liette Desjardins, Santé mentale, Travail en psychiatrie.

Publié le 21 mar 2014

Répondre à Beauchamp Ginette Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

10

12 commentaires à Au revoir Crossroads

  1. Béfana
    Le 29 mar 2014 à 23:38
    Répondre

    Cette nouvelle m’attriste énormément. Je le prends comme un deuil profond. Chaque jour, lorsque je passe devant cette maison, je me rappelle des souvenirs, difficiles mais aussi heureux. Je ne comprends pas cette décision. Je pense aux patients et à leurs proches. Je me sens privilégiée d’avoir pu bénéficier des services. Crossroads restent à jamais tatoué sur mon coeur. J’espère que l’équipe professionnelle et compétente sauront ce ressourcé ailleurs. J’en suis plus que convaincu. Je vous embrasse.

    • Liette Desjardins
      Le 31 mar 2014 à 16:58
      Répondre

      Merci pour les bons voeux et le support envers les membres de notre équipe. Crossroads a influençé tous ses membres, autant patients que cliniciens/agent, et nous voulons pouvoir recréer cette philosophie d’interventions et de groupe peu importe où nous serons.
      Liette

  2. Johanne Pothier
    Le 4 avr 2014 à 13:31
    Répondre

    C’est dommage quand tant de gens pourrait bénéficier d’un tel soutien. STEPP veut diriger les jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale et leurs familles vers les bonnes ressources. Les besoins sont à la hausse pas en diminution. La famille c’est une grosse partie de la solution. Ceci fait partie des priorités du gouvernement. Il faut de bons endroits ou les recevoir.

    • Liette Desjardins
      Le 5 avr 2014 à 12:18
      Répondre

      Oui c’est dommage. En même temps, il faut être réaliste. Pour moi, une des façons de prévenir un tel arrêt de services est de s’associer à de la recherche. Malgré toutes les bonnes intentions, si un programme dans un milieu universitaire ne peut prouver ses pratiques exemplaires, il ne pourra survivre ni se développer. La notion d’advocacy que joue aussi le gestionnaire direct et l’organisation du programme dans lequel le service se situe ont aussi une part importante dans la pérennité d’un modèle de soins. Moins le travail clinique dans un endroit est connu et reconnu, plus grand est le risque de disparaître. Publicisez vos services et ne soyons pas trop naifs sur l’opérationalisation des priorités gouvernementales.

  3. Sylvie Bouchard
    Le 7 avr 2014 à 20:40
    Répondre

    Bonjour Liette,
    En tant que Pair aidante aux familles, à ta demande, j’ai fait une présentation au Crossroads l’an passé. Je te remercie de tout ce que tu as partagé, tes connaissances cliniques et ta grande humanité, à toutes les personnes de passage au Crossroads. J’ai été touchée et très impressionnée par le climat d’entraide entre les participants et la chaleur humaine qui y régnait. Cette chaleur, cette humanité, ce contexte que vous avez sû créer était un atout majeur pour le rétablissement des personnes. Je te dis Chapeau et merci. Au plaisir de retravailler ensemble !
    Sylvie

    • Liette Desjardins
      Le 8 avr 2014 à 11:52
      Répondre

      Merci Sylvie
      Nous avons toujours eu beaucoup de plaisir à recevoir des invités et ta perspective du vécu de la famille, je me souviens, avait sensibilisé plusieurs à l’impact de leur maladie mentale sur l’entourage. Peu importe où j’irai dans l’avenir, je sais que j’ai des alliers comme toi qui peuvent enrichir ma pratique et la vie des patients et de leurs familles. Merci aussi à toi de ta générosité et de ton humanité.
      Liette

  4. Beauchamp Ginette
    Le 8 avr 2014 à 13:02
    Répondre

    Chère Liette, Ce que je connais sur toi c’est ta volonté d’aller tjrs plus loin, ton ouverture aux autres mais aussi ton ouverture intérieure qui te permet d’être si à l’écoute… Je te dirais simplement de demeurer ce beau canal ouvert et ta petite voix intérieure te guidera… Bonne chance dans tes nouveaux défis.

    Ginette

    • Liette Desjardins
      Le 9 avr 2014 à 12:04
      Répondre

      Merci beaucoup Ginette
      Cela me touche de voir que tu as pris du temps pour me lire et surtout me soutenir et m’encourager dans ce qui m’arrive. Ton support et tes bons mots aident. Le travail au Douglas n’est pas toujours facile, peu importe où on est. Toutefois, les gens qui nous entourent et avec qui on développe des liens de compagnonnage et d’amitiés rendent l’aventure tellement riche.
      Liette

  5. Martine Lalinec
    Le 9 avr 2014 à 16:45
    Répondre

    Bonjour Mme Desjardins,

    Merci pour votre engagement à Crossroads pendant de longues années au service des patients, hommes et femmes , qui vous étaient référés. Vous avez certainement beaucoup contribué avec votre équipe à améliorer le bien-être de ces personnes et à leur apprendre des voies constructives et positives pour faire face aux difficultés multiples de la vie. C’est cela que nous essayons tous de faire au Douglas, chacun à notre manière et à travers le rôle que nous avons. Il est sûr que de quitter une équipe si pro-active et soudée comme celle de Crossroads a dû être difficile.
    Je vous souhaite de trouver bientôt et quand le temps sera mûr un autre rôle qui vous apporte une inspiration nouvelle. Bonne chance !

    M.Lalinec

    • Liette Desjardins
      Le 10 avr 2014 à 16:03
      Répondre

      Merci Dr Lalinec
      Les membres de l’équipe et moi apprécions que vous ayez pris le temps de parler de la plus value du Crossroads. Comme vous le dites, nous tentons tous d’aider à l’amélioration de la vie d’hommes et de femmes que nous accompagnons au Douglas. Et le faire avec des partenaires présents et impliqués est une richesse immense.
      Des messages comme ceux laissés sur ce blogue aide à continuer, peu importe où nous oeuvrons. Je nous souhaite d’être inspirée, cela rend le quotidien tellement plus motivant!
      Liette

  6. puisegur Atlantis
    Le 3 fév 2017 à 11:11
    Répondre

    Je voulais partager que je suis bien triste que la maison Crossroad soit fermé. Ça m’a beaucoup aider et cela faisait vraiment une difference dans la vie de beaucoup de monde.
    Je suis actuellemet dans une redescente et justement je repensé a refaire ces 8 semaines. Merci encore pour ce beau travail accompli et toute ma sympathie.

    • Liette Desjardins
      Le 3 fév 2017 à 13:01
      Répondre

      Merci pour votre témoignage.
      Encore hier, quelqu’un m’a parlé de ce qu’il avait appris au Crossroads et combien il met en pratique chaque jour les pistes de solutions proposées. En espérant que vous puissiez trouver les gens et les pensées qui vous aideront.
      Liette